Indo-Canadian Interview 20

Interview_20
Interview_20 [...]

Title: Indo-Canadian Interview 20

Creator: Gurcharn S. Basran, B. Singh Bolaria.

Language: pan

Subject: East Indian Canadians -- British Columbia -- History -- 20th century; Punjab (India) -- Emigration and immigration -- History -- 20th century; Panjabis (South Asian people) -- British Columbia -- History -- 20th century; East Indian Canadians -- British Columbia -- Cultural Assimilation; East Indian Canadians -- Ethnic Identity; Sikh Canadians -- British Columbia -- Vancouver -- Interviews;

Summary - French: Il est arrivé au Canada en 1954, à l’âge de 38 ans et sa famille est venue le rejoindre en 1969. Il a quatre enfants. Aux Indes, il était inspecteur dans un département de marketing. Il a décidé de venir s’établir au Canada parce qu’il est originaire du Pakistan et on lui a tout volé. Il a d’abord vécu en Angleterre pendant trois ans. <br /> <br /> Au Canada, il a trouvé un emploi dans une scierie. Les salaires étaient tous les mêmes à l’époque parce que les travailleurs étaient syndiqués. Il a vécu à Honeymoon Island pendant trois ans, puis à Port Alberny pendant 8-9 ans, jusqu’à la fermeture de la scierie. Il a changé d’emploi souvent et il était difficile de trouver du travail. A Honeymoon Island, il habitait dans une cuisine de chantier [un logement communautaire] appartenant au propriétaire de la scierie. Il vivait confortablement et les week-ends, les gens jouaient à des jeux et bavardaient. Tous les habitants de la cuisine de chantier étaient Indiens. <br /> <br /> Il est retourné aux Indes en 1967 et il croit que la situation était bien à l’époque alors qu’au moment de l’entrevue, il semblait y avoir des problèmes politiques. Il croit que la vie est meilleure au Canada : les gens ne sont pas confrontés à des problèmes majeurs s’ils travaillent. Il n’a pas été victime de discrimination dans son travail : les gens étaient polis et gentils envers lui. Il vivait confortablement au Pakistan, puis il a dû tout sacrifier pour l’indépendance. Il est ensuite venu au Canada et maintenant, il vit confortablement. Il habite à Kamloops et certains de ses enfants sont à Vancouver. Il était associé au Parti communiste et il est venu au Canada avec un visa d’étudiant. Ce dernier a établi le syndicat où Hardev travaille. Il était retourné aux Indes au moment de l’entrevue. Il croit que les immigrants indiens d’aujourd’hui quittent en raison des conditions économiques difficiles aux Indes. Ils ont de la difficulté à nourrir leur famille avec leur petit lopin de terre. Mais même au Canada, les conditions d’emploi peuvent être difficiles et plusieurs travaillent sur les fermes d’Abbotsford. Cependant, ils n’acceptent pas l’aide sociale, sauf s’ils sont en état de détresse.

Date: 1985-01-01

Type: Sound

Format: audio/mp3

Rights: Please see the terms of use at http://multiculturalcanada.ca/cco_rights.htm

File size: 20,050 KB

Duration: 0:26:43